Patous et randonneurs (Savoie)

150.000 moutons sont présents dans les alpages savoyards chaque été. Depuis la réintroduction du loup, ce sont 200 patous qui assurent leur protection.


Ce chien de montagne des Pyrénées est utilisé pour la protection des troupeaux contre les attaques des prédateurs. Il vit avec eux dès son plus jeune âge et se considère ensuite comme faisant partie de leur famille.


Si ce grand chien blanc à poils longs a tout de la grosse peluche, il faut néanmoins s’en méfier et adapter son comportement. Si le chien détecte un intrus, il aboie et s'interpose entre le troupeau et la menace potentielle. Si l’intrus ne s’éloigne pas, se montre agressif, ou menace le troupeau, il peut passer à l’attaque.


La plupart des accidents sont dus à un comportement humain inadapté face au chien. Le risque est qu'ils créent une psychose, avec pour conséquence à long terme de ralentir l’activité touristique de la région.


Le sujet est très sensible en Maurienne, qui concentre la plus grande partie des troupeaux de moutons, des patous et des attaques de loups. C’est pourquoi l’association « Savoie vivante » mène une action depuis plusieurs années pour sensibiliser randonneurs et vacanciers et favoriser la cohabitation avec les patous en donnant des conseils pratiques sur les parkings de départ de randonnées, les sentiers et dans les refuges.


Quelques conseils de « Savoie vivante » :


- Si possible, contourner le troupeau ;

- Eviter tout comportement dérangeant le troupeau ou le chien, ne pas courir, ne pas crier, ne pas

agiter les bras ;

- Ranger ses bâtons ;

- Garder les chiens en laisse ;

- Si le patou s’approche, s’arrêter et garder les bras le long du corps pendant qu’il effectue une

reconnaissance ;

- Ne pas caresser le patou ou les agneaux ;

- Lui parler calmement sans le regarder dans les yeux ;

- Marcher lentement.

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square